Formation des pilotes de drones, les règles ont changé au 1er juillet 2018

Compte tenu de l’évolution fulgurante de l’usage professionnel du drone, la DSAC a mis en place en 2012 une réglementation. Celle-ci évolue, un nouvel arrêté relatif aux exigences applicables aux télépilotes qui utilisent des aéronefs civils circulant sans personne à bord à des fins autres que le loisir est entré en vigueur le 1er juillet 2018.

On vous explique tout !

Vous étiez déjà télépilote avant le 1er juillet 2018

Ce qui change pour les télépilotes déjà déclarés avant le 1er juillet 2018

Dans l’immédiat, vous pouvez continuer à voler sans démarche particulière. En revanche, vous aurez besoin de détenir votre attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote au plus tard le 1er juillet 2019. Ce document vous donne l’équivalence au nouveau certificat d’aptitude théorique, sans passer d’examen.

Comment obtenir mon équivalence ?

Rien de plus simple, il vous suffit de remplir le formulaire dédié et de le retourner à l’adresse suivante : dsac-telepilotes-attestation-aptitude-bf@aviation-civile.gouv.fr accompagné des documents demandés.

Clearance peut vous accompagner dans cette démarche, comme pour l’ensemble de vos démarches liées à vos vols de drones. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de contacter Clearance.

Combien de temps faut-il pour obtenir l’équivalence ?

Vous êtes très nombreux dans ce cas, et il faut s’attendre à des délais de traitement. Pensez donc à bien anticiper et ne faites pas votre demande le 30 juin 2019 en espérant avoir le précieux sésame au 1er juillet. Nous vous conseillons de faire votre demande dès que possible, sans pour autant vous alarmer si vous ne recevez pas votre équivalence immédiatement. La DGAC prévient notamment que les premières attestations d’aptitude ne seront pas transmises avant septembre 2018.

Vous n’étiez pas pilote avant le 1er juillet 2018

Le nouvel examen théorique du télépilote de drone

Pour devenir télépilote de drone, plus question de passer le théorique ULM, un théorique drone est désormais en place. Vous le passerez comme les autres examens théoriques aéronautiques, dans une salle Océane de la DGAC.

Au-delà de l’examen théorique, Clearance peut vous aider à enrichir vos acquis avec des formations portant spécifiquement sur la réglementation des vols de drone. En savoir plus.

Les nouvelles modalités de la formation pratique

Côté pratique, les choses ont également changé.

En effet, le télépilote ne peut désormais plus assurer sa propre formation pratique et un livret de progression est désormais obligatoire, ainsi qu’une attestation de suivi de formation.

J’ai la pratique et la théorie. Je peux voler ?

Presque ! N’oubliez pas de bien préparer vos missions, de vérifier le scénario dans lequel vous allez évoluer et que toutes les démarches propres à la mission ont bien été effectuées. Pensez également à vérifier les NOTAM jusqu’au décollage.

Pour toutes vos préparations de missions, n’hésitez pas à faire appel à Clearance.